Inacceptable

En 2017 la ville de Québec a fait aménager au coût de plusieurs millions de $ une piste cyclable sur le terre-plein du boulevard Pierre-Bertrand afin de relier le boulevard Hamel à la piste du boulevard Lebourgneuf. Cette piste sert également aux citoyens qui veulent se rendre aux différents restaurant, commerces ou entreprises situés le long du boulevard.

Étant donné que le vélo d’hiver gagne en popularité il n’est pas normal que la ville de Québec ne déneige pas la portion de piste entre la rue Samson et le boulevard Lebourgneuf qui est très fréquentée même l’hiver par les piétons. Pourquoi ne pas la rendre accessible comme c’est le cas pour celle de Lebourgneuf et la nouvelle piste aménagée en 2018 sur la rue des rocailles? Ce serait un premier pas vers une véritable mobilité durable quatre saisons.

Depuis le début de l’hiver nous réussissons à se tapper un chemin mais lorsqu’arrivera les vraies tempêtes nous serons forcés de se rabattre sur les voies de circulation et avec les bordées de neige un tel partage de la route redouble les risques d’accident pour les piétons, cyclistes et les automobilistes. En plus entre la rue Bouvier et Lebourgneuf nous devons composer avec les amoncèlements de neige laissés par les déneigeuses qui se forcent pour nous bloquer le chemin.

Pour une ville qui se veut à l’avant-garde c’est un bon exemple de la façon dont on rend les piétons et les cyclistes misérables en ne leur offrant pas le même niveau de service que les automobilistes.