5 juin 2014

Imvestir dans la pollution

La première décision du nouveau gouvernement libéral de Philippe Couillard est l’annonce du projet de cimenterie de Port-Daniel-Gascons, en Gaspésie. En période d’austérité économique, ce projet de Ciment McInnis nécessitera un investissement total de 450 millions de dollars provenant du gouvernement, d’Investissement Québec et de la Caisse de dépôt et placement.
cimenterie pollution
Annoncé par le précédent gouvernement péquiste quelques mois avant le déclenchement des dernières élections ce projet avait été critiqué de toute part. Pourquoi est-ce différent avec le PLQ? Le feu vert à ce projet a été donné sans qu’il ait fait l’objet d’une évaluation par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

Le gouvernement refuse de soumettre le projet au BAPE parce que les promoteurs de l’époque ont déposé leur projet en mai 1995, alors que la loi renvoyant ce type de projet à un examen du BAPE est entrée en vigueur en juin 1995. Mais nous sommes en 2014 et le gouvernement a toute la légitimité pour ordonner des audiences publiques.

Le promoteur du projet Ciment McInnis utilisera le coke de pétrole comme combustible, un déchet de raffinerie aussi polluant que le charbon encourageant ainsi la production de pétrole des sables bitumineux.

Les citoyens devront se serrer la ceinture et le gouvernement libéral investi dans la pollution.