24 août 2011

Importance des débats

La campagne électorale provinciale 2012 se déroulait paisiblement sur le terrain sans trop d’éclat et les chefs de partis y allaient de leurs promesses les plus dispendieuses les unes des autres. Les différents reporteurs ou analystes suivaient les caravanes des partis politiques au quatre coins de la province et nous résumaient leurs principales interventions.
Débats des chefs
Toutefois la présentation des quatre débats télévisés suivis par près d’un million et demie de téléspectateurs est venu changer la donne en y ajoutant de nombreuses analyses de nombreux experts. En effet les analystes des débats voulant nous donner les points forts et faibles des chefs s’affrontants y allaient de leurs propres conclusions.

De ce fait, après le quatrième débat, la corruption, les promesses exagérées ou non réalisables, la crise étudiante, les problèmes du système de santé, de l’éducation, le déficit et la dette furent relayer aux deuxième plan car les analystes et reporteurs ont stigmatiser le débat autour des référendums.

Les nouvelles annonces électorales des partis politiques ont été noyées par la question référendaire non prioritaire pour la population.