24 Octobre 2019

Il n’a rien compris

L’ex premier ministre du gouvernement Libéral majoritaire, devenu minoritaire suite à l’élection du 21 octobre dernier, Justin Trudeau nous a fait un discours super triomphant lundi soir. Pourtant il gèrera un Canada multicolore sans appui dans l’ouest canadien et diminué au Québec.

La population lui a fait comprendre qu’elle ne veut pas de pipeline et qu’au Québec on ne veut pas de contestation de la loi 21. Il a quand même maintenu son engagement de continuer à développer le pipeline Trans Mountain et que son gouvernement ne dit pas non à une contestation de la loi. Il a clairement dit qu’il ne formera pas de coalition, officielle ou officieuse, pour diriger le Canada avec un des partis de l’opposition.

Son deuxième discours de mercredi fut moins sarcastique et un peu plus collaboratif. M. Trudeau a affirmé qu’il avait l’intention d’entamer des discussions avec les chefs des partis d’opposition pour trouver des pistes de solution afin de faire fonctionner le gouvernement. Il a réitéré le fait que son parti est farouchement fédéraliste et que sa collaboration sera restreinte avec le Bloc Québécois.