2 février 2014

Hypocrisie

L’efficacité du sénat canadien et de ses sénateurs a toujours fait l’objet de dénonciation au niveau de la population canadienne. Lors des différentes campagnes électorales fédérales tous les partis politiques promettaient une refonte du Sénat mais n’ont rien fait.
Harper 1
Stephen Harper devenu premier ministre du Canada pour la première fois en 2006 avait promis de tenir des élections pour combler tout siège vacant au Sénat au cours de son mandat. Il avait également promis d’autres réformes, incluant des mandats d’une durée limitée pour les sénateurs et n’a rien fait. Monsieur Harper a plutôt nommé plus de 50 sénateurs depuis qu’il a pris le pouvoir en 2006.

À l’approche des élections fédérale de 2015 le chef du PLC Justin Trudeau vient de limoger les 32 libéraux siégeant actuellement à la Chambre haute qui deviennent indépendants. Un geste hypocrite car il ne veut tout simplement pas modifier et reprendre les débats sur la constitution canadienne de son Père.

Pourquoi ne pas tout simplement abolir le sénat ou couper les dépenses de toutes sortes dont ils ont droits. Sinon cela restera un nid de nomination politique.