Québec, le 31 décembre 2008

Histoire de trottoirs

Le maire de Québec et l’exécutif de la ville de Québec nous ont souhaité, lors de la dernière publication de la gazette officielle, de joyeuses fêtes et ont ajoutés amusez-vous bien. Les médias nous rapportaient que le personnel des différentes cliniques d’orthopédie est débordé dû aux nombreuses chutes occasionnées par l’inertie de la ville à déglacer les trottoirs. Ils sont devenus des patinoires et c’était réellement le cas car il fallait marcher dans la rue.

La ville de Québec a vraiment décidée de négliger le déglaçage des trottoirs au profit du bien être des conducteurs de véhicules routiers. Un représentant de la ville mentionnait qu’il n’y avait pas grand chose à faire avec les conditions météorologiques qui sévissaient à ce moment et que les employés ont fait le nécessaire. Je comprends qu’avec 1 500 km de trottoirs et 2 500 km de rues que c’est une lourde tâche mais pourquoi négliger les trottoirs qui côtoient les différentes artères.

Joyeuses fêtes pareil et amusez vous bien à notre détriment.