Héritage Barrette

Le seul héritage que le ministre de la santé du gouvernement Libéral Gaétan Barrette aura laissé au Québec, c’est le milliard de $ qu’il aura donnés aux médecins en guise de récompense pour leur bonne écoute.

Monsieur Barrette gère un ministère qui touche de près la population et son interaction avec les intervenants est frivole et incongrue. C’est facile brasser la cage mais aucune réforme du système n’aboutira si les artisans du monde de la santé ne suivent pas. C’est encore le citoyen qui en paie le prix et le système de santé se retrouve encore plus mal en point qu’avant.

Il ne faut pas oublier ses grandes réformes bouleversantes dans le monde de la santé. Après avoir imposé par bâillon le projet de loi 10 abolissant les agences de santé qui lui laissait le champ libre dans le processus de nomination au ministère de la santé il a créé son méga-laboratoire pour les analyses d’hôpitaux. Sa loi 20 et les supers-cliniques qui devaient être la panacée pour trouver les médecins de famille ont créé l’inverse car plusieurs cliniques familiales ont fermées.