Québec, le 5 septembre 2006

Guerre inutile

Après la condamnation des attentats terroristes par le Conseil de sécurité des Nations Unies, l’ancien premier ministre Chrétien a annoncé que le Canada contribuerait à la campagne internationale de lutte contre le terrorisme. C’est ainsi que le Canada a joint la mission de la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS) en Afghanistan autorisée par l’ONU et dirigée par l’OTAN.

Même si à l’origine les objectifs des décideurs Canadiens étaient louables (défendre nos intérêts nationaux, s’assurer de jouer un rôle de leadership dans les dossiers mondiaux, et aider l’Afghanistan à se reconstruire) il m’apparaît évident que la situation a beaucoup changé depuis et c’est devenue une vraie guerre contre les Talibans.

On sait que l’histoire de l’Afghanistan est jalonnée de nombreuses invasions. D’Alexandre Legrand à aujourd’hui et de plus près celles des Britanniques, des soviétiques et des américains ces invasions ont laissés des traces énormes au pays et ont fait des dizaines de milliers de morts. Elle nous a également appris que toutes ces guerres sur le territoire Afghan ont été très longues.

Depuis l’intervention du Canada dans ce conflit on dénombre 32 soldats morts et un diplomate. N’y aurait t’il pas lieu de refaire un débat sur notre rôle dans ce conflit qui en demeure un ethniques.