12 Décembre 2016

Gaspillage monumental

C’est en 2015 que le maire de Québec Régis Labeaume avait cloué le cercueil du marché du vieux port dans son emplacement actuel pour déménager les activités dans un nouveau marché public qui serait construit près de l’amphithéâtre. Après avoir dénaturer l’exposition provinciale et le carnaval de Québec voilà que le maire brisera la cynergie du marché qui faisait le bonheur des citoyens, des visiteurs et des touristes.

Plusieurs commerçants de la capitale en colère viennent de se réveiller et se sont joints à la Coalition pour la sauvegarde du Marché du Vieux-Port et dénoncer l’éventuel déménagement du marché vers ExpoCité. Trop tard car le contrat des plans a été alloué pour près de $ 500 000 à l’architecte de Québec Pierre Thibault et la firme Bisson pour préparer un concept d’aménagement du Grand Marché dans le Pavillon du commerce.

Pourtant allé au marché du vieux port avec comme décor la splendide marina, le pont levant et les écluses ajoutés à une vue prenante sur le grand séminaire de Québec juché au haut de la falaise était remarquable. Pourquoi ne pas avoir investis les millions de dollars dans le marché actuel qui aurait été une valeur ajoutés au lieu d’en créer un dans un désert. Je ne suis pas certains que les milliers de croisiéristes qui affluent au vieux port monteront jusqu’à l’amphithéâtre pour magasiner.

Existant depuis plus de 70 ans le marché public est établit dans le vieux port depuis près de 30 ans et a fait le bonheur de tous ses visiteurs.