Québec, le 29 juin 2010

Gaspillage éhonté!

Un milliards de dollars et 600 arrestations plus tard les sommets des chefs d’État ou de gouvernement des grandes démocraties industrielles (G8) à Huntsville et le groupe des vingt ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales (G20) au centre ville de Toronto, laissant des dégâts considérables, viennent de se terminer. Ces sommets qui devaient donner l’occasion pour des millions de personnes de prêter attention au Canada, à sa géographie, ses valeurs, ses politiques et ses façons d’agir a plutôt laissez un ombrage de désolation et de confusion.

Les résultats modestes auraient pu être atteint par des moyens plus modernes car dans cette ère ou la technologie évolue à un rythme effréné les organisateurs auraient pus utilisée la technologie pour que les représentants se voient, discutent, se parlent et présentent des solutions aux différents problèmes.

Les milliers de policiers armés jusqu’aux dents ont défiés les manifestants en les chassant de leur zone légale de manifestation ce qui aurait pu être évité.