Fermeture du robinet

Enfin les deux gouvernements du Québec et d’Ottawa ont dit non à la princesse. Pour une fois Michaëlle Jean s’est fait dire non à une dépense de près d’un demi million de $ pour une escapade en voilier sans retombées vraiment concrètes pour l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Souvenons-nous que l’ex gouverneure générale du canada de 2005 à 2010 Marie Michaëlle Eden Jean (Michaëlle Jean) fut désignée par consensus secrétaire générale de la Francophonie le 30 novembre 2014. Depuis lors elle fait la pluie et le beau temps en dépensant sans compter l’argent public, l’argent des Canadiens, l’argent des pays francophones et africains.

Est-ce le scandale soulevé par la dépense de plus de 500 000$ pour effectuer des travaux dans son appartement de fonction qui a fait réagir nos élus?

Il était temps car elle s’est malheureusement habituée à vivre dans l’opulence et dans l’idée qu’elle se fait d’elle-même et de ses fonctions.

En tenant compte du rythme de vie qu’elle s’est donnée depuis 2005 devraoit-t’on vérifier ses dépenses inhérentes à ses fonctions tant comme gouverneure que ses autres emplois secondaires?