5 septembre 2014

Faux fuyants

Malgré sa promesse électorale de mettre de l’ordre dans les finances de l’État le gouvernement libéral de Philippe Couillard n’a pas le courage de remettre en question certains acquis. En lançant une commission permanente de révision des programmes qui coûtera plus de 3 millions $ les contribuables assumeront la facture pour un travail que le gouvernement aurait dû faire lui-même.
citoyens floués
Sans vision d’avenir sur les programmes actuellement en vigueur il demande à la population de lui aider à couper dans les services publics en ouvrant une tribune Internet où les citoyens pourront s’exprimer et apporter leurs suggestions. Il sera plus facile au gouvernement de mentionner que les coupures auront été suggérées par la commission permanente afin de faire avaler plus facilement la pilule aux Québécois.

La Commission n’est que l’équivalent d’un comité externe chargé d’effectuer un travail que le gouvernement Couillard devrait plutôt faire lui-même car les programmes devraient être continuellement en évaluation.

Le président du conseil du trésor à mentionné qu’il y arrivera en coupant les dédoublements. Alors pourquoi gaspiller 3 millions de $ et que font les centaines d’employés du conseil exécutif et du conseil du trésor?