Ce n’est pas vrai que des propriétaires étrangers vont se servir d’une malheureuse épidémie pour soutirer de l’argent des Québécois.

Le gouvernement du Québec ajoute un prêt de 250 millions de dollars pour une supposée relance du cirque du soleil. Il est connu que l’entreprise, comme bien d’autres, connaît de graves difficultés en raison de la pandémie. Est-ce que la candidature surprise du fondateur et ancien patron du Cirque du Soleil Guy Laliberté pour le rachat aurait influencé le gouvernement?

Oui la pandémie a durement frappé le Cirque du Soleil l’obligeant à annuler 44 représentations dans le monde mais bons nombres de Québécois auraient besoins de cette aide. On a qu’à penser à nos artistes Québécois qui en arrachent et qui ne voient pas la lumière au bout du tunnel.

Il faut que le gouvernement fasse des bons choix car il ne pourra pas sauver tout le monde. L’argent de nos impôts doit servir pour sauver des emplois au Québec et pour des Québécois. C’est la même chose pour bombardier qui a licencier plus de 2500 employés et demandent encore l’aide du gouvernement après avoir reçu près de 2 milliards de $.