Excès d’amour propre

Le ministre de la santé et des services sociaux Gaétan Barrette a dit et répété que tout le monde doit dire que ça va bien dans les hôpitaux et que tout le système de santé se porte très bien. Selon lui médias et syndicats doivent adopter son discours afin d’oublier les problèmes qu’il a créé en essayant de tout chambarder le système par ses lois et directives.

Monsieur Barrette gère un ministère qui touche de près la population et son interaction avec les intervenants est cavalière, frivole et parfois irresponsable. C’est facile de brasser la cage mais aucune réforme du système n’aboutira si les artisans du monde de la santé ne participent pas. C’est encore le citoyen qui en paie le prix et le système de santé se retrouve encore plus mal en point qu’avant.

Ce n’est pas par hasard que le premier ministre Philippe Couillard l’a remplacé dans les négociations avec les médecins. Le ministre agit de la même façon avec tout le personnel les médias et la population.

Monsieur le ministre occupez-vous des infirmières qui sont à bout de souffle et c’est pour cette raison qu’elles ont peur d’appliquer sur des postes permanents. Soyez moins arrogant et abolissez le temps supplémentaire obligatoire.