Québec, le 10 septembre 2013

Est-ce une priorité?

Depuis plusieurs années, toutes les fins de semaine nous allons passer quelques heures à la base de plein air de Sainte-Foy afin d’y effectuer différentes activités et de relaxer sur ce site qui nous donne l’impression d’être en pleine nature.
Lancer la première pierre
Ce havre de tranquillité est aménagé autour de deux lacs présentant une faune ailée abondante faisant le bonheur des ornithologues amateurs. De plus ce site offre une multitude d’activités pour les sportifs, baignade, pêche, activités nautiques, des terrains de soccers et de balles.

L’ex mairesse de Sainte-Foy tenait farouchement à ce que sa base de plein air demeure un secteur accessible en touts temps pour les familles. Toutefois visiblement en campagne électorale, le maire de Québec Régis Labeaume vient d’annoncer des investissements de plusieurs millions de dollars afin que la base de Sainte-Foy devienne un lieu de sports extrêmes.

De ce fait même si, dans son discours, il laisse sous-entendre qu’elle gardera sa vocation première le fait que son bras droit de développement de sport GESTEV a les yeux dessus pour un développement sportif fait peur.

Il faudra garder l’œil ouvert afin que notre havre de tranquillité ne devienne un lieu privé pour les fervents de sports extrêmes.