5 décembre 2013

Est-ce un bon choix?

Le gouvernement du Québec, tout parti confondu, a toujours critiqué l’exploitation des sables bitumineux de l’Alberta à cause de la pollution de l’air, de l’eau et du sol qu’elle génère. De plus la province a été à l’avant-garde de ses politiques servant à freiner la progression des gaz à effet de serre. Est-ce que le gouvernement du Québec a exigé une étude sur l’impact qu’aurait l’inversion de la canalisation avec du bétumen de l’Alberta sur les émissions de gaz à effet de serre?
bétume
Je suis d’accord que les pipelines demeurent la façon la plus économique et la plus sécuritaire de transporter des produits dangereux. Il faut toutefois s’assurer que ce soit avec des conduites et de l’équipement de conception récente, pas avec des équipements qui datent de 40 ans. De plus le flux de pétrole dans un pipeline inversé traversera plusieurs cours d’eau dont le fleuve St-Laurent et un déversement le long du trajet serait catastrophique et pratiquement irréparable.

Est-ce un bon choix car en plus des risques environnementaux l’inversion contribuera au développement exponentiel de l’industrie des sables bitumineux, un très gros générateur de gaz à effet de serre?