Québec le 31 mars, 2000

Esprit de clocher !

Je lisais dans le soleil du 31mars à la page A5, un article mentionnant qu’un groupe de citoyens de villes de banlieues veulent inciter leurs maires à participer aux discussions sur la réforme municipale. Ils tiennent à dépersonnaliser le débat. En effet plutôt que de se joindre à l’effort du gouvernement d’essayer de sauver des coûts administratifs aux citoyennes et citoyens de leurs municipalités, les 12 maires de banlieue vont gaspiller l’argent des contribuables pour faire une contre-étude.

Cessons donc ces guerres de clocher qui coûtent cher aux contribuables et qui ne donne rien. Participez donc aux débats sur le dossier et faites part de vos opinions en pensant à ceux qui vous ont élus. La solution se situe peut-être dans une alternative autre qui satisferait le plus de gens possibles.

Ces fusions empêcheraient des débats inutiles sur le transfert d’employés d’une ville à l’autre. Comme dernier exemple, le transfert des employés de l’INRS de Sainte-Foy au centre ville à lancer tout un édbat inutile.