Nous apprenons que la ville de Québec veut serrer la vis des entrepreneurs qui entravent les trottoirs et les rues lors de travaux. Il était temps car n’importe quel Jos Bleau qui achète des cones oranges peut bloquer les trottoirs et les rues sans aucune justification. Il faut que la ville sévisse de la même façon pour les paysagistes qui bloquent trottoirs et rues sans raison apparente.

Je suis entièrement d’accord avec cette mesure car nous avons notre part d’entraves avec les travaux réguliers que la ville exécutent d’années en années pour mettre au niveau l’ensemble du réseau.

Pourquoi la ville ne veut pas brusquée le milieu de la construction en implantant graduellement le règlement sur plusieurs années? Pourtant une personne qui ne demande pas de permis, qui ne respecte pas les conditions imposées dans d’autres situations comme abattre un arbre ou déposer la neige dans la rue il reçoit immédiatement une contravention.

Imaginez les entraves qui s’ajouteront à celles causées par l’implantation du réseau structurant ce sera le bordel total.