25 juillet 2013

Enterrer la hache de guerre

Enfin le syndicat des copropriétaires des condominiums Le Verre-Bourg dans l’arrondissement de Sainte-Foy a enterrer la hache de guerre qu’il avait lui-même déterrer en attaquant en justice Monsieur Robert Delarosbil afin de l’empêcher d’avoir un chien-guide Christina dans son condo.
Improvisation
En effet après une saga qui a duré près de deux ans, 95 % des copropriétaires ont appuyé la proposition qui permettait d’enterrer définitivement ce différend et environ 88 % des copropriétaires ont participé au vote.

On ne saura jamais savoir qu’est-ce qui se cachait sous l’entêtement du syndicat des copropriétaires d’empêcher M. Delarosbil d’avoir son chien-guide mais au moins c’est réglé.

De ce fait, cet entêtement aura coûté plus de 200 000 $ à la co-propriété dont 51 000 $ directement à M. Delarosbil pour ses frais juridiques.
Souvenons-nous que, présent dans les galeries de l’assemblée nationale, l’ensemble des élus avait applaudi de façon nourrie et s’étaient levés pour manifester leur appui à la bataille de Robert Delarosbil atteint de surdité pour conserver son chien-guide.

En espérant que cet exemple servira de modèle pour d’autres syndicats qui voudraient outrepasser stupidement leur pouvoir de décision.