Québec, le 1ier juillet 2009

Du vélib Français
au Bixi Québécois

À l’instar des villes de Paris , Lyon , Barcelone , Munich , Washington D.C , Copenhague , Montréal la ville de Québec songe à implanter le même système de location de vélo style Bixi afin de faciliter le déplacement de ses citoyens par ce nouveau moyen de transport.

Au fil des ans, nos dirigeants n’ont même réussi à développer un système de transport en commun conviviale et accessible. En effet la ville de Québec s’est développée d’abord par son centre ville et par la suite Est-Ouest, Nord et nos brillants dirigeants ont suivis le même pattern car il est vraiment difficile de voyager du nord à l’est sans triple escale. Les citoyens voyagent en char.

Mon épouse et moi allons à Paris régulièrement et nous utilisons le système vélib afin de faciliter nos déplacements de courtes distances. Contrairement à Québec il n’y a pas de pentes prononcées à Paris sauf dans le secteur Monmartre qui est très accessible par le transport en commun. De plus, en Europe en général, la cohabitation avec les piétons, cyclistes et automobilistes est pas mal plus conviviale qu’à Québec.

Est-ce que Bixi prévoit des véhicules pour redistribuer les vélos? Il semble qu’à certains endroits dans le monde les stations en haut d’une côte se vident et les stations en bas se remplissent. Les gens ne veulent pas pédaler vers le haut. En surplus nos hivers durent six mois au minimum est-ce que le coût des passes sera sur cette période ou sur un an?

Investissons davantage pour développer un vrai système de transport en commun qui servira les quatre coins de la ville avant d’investir dans des patentes qui n’ont pas d’avenir pour le moment.