Québec, le 9 février 2006

Du sensationnalisme!

Un article de Mario Cloutier parut dans le soleil du 9 février intitulé m’a fait sursauté. Ce titre semble, à première vue, laisser un présage de coupes abusives dans ce territoire nordique et très fragile. Toutefois, si on lit bien l’article se rapportant à l’étude, il est mentionné que seulement 5% de la totalité du territoire étudié de la zone forestière a été perturbé par les activités forestières. Cette conclusion semble différente de ce que le titre peut laisser entendre.

Il est aisé de comprendre pourquoi 95% du territoire est perturbé par des éléments naturels tels le feu. C’est une zone à forte récurrence de feux subissant coût sur coût des feux de forêts. C’est pourquoi le Gouvernement du Québec a légiféré et créé une limite nordique au-delà de laquelle aucune coupe forestière n’est permise sauf pour les besoins des communautés locales.

Il faut arrêter de faire du sensationnalisme et regarder ce qui s’est fait tous les ans.