Québec, le 1ier février 2005

Du sang neuf s.v.p.

On pouvait lire dans le journal de Québec du 1ier février un article de Régys Caron indiquant que Monsieur Marc Bellemare et que Madame Andrée P. Boucher s’agitent en coulisse. Il me semble que ce n’est pas le sang neuf que les ciyoyennes et les citoyens désirent et le fait de ne pas se brancher sur leurs intentions à ce moment-ci démontre à quel point c’est encore stratégiquement de la veille politique.

Ces deux politiciens affirment que les deux vieux partis le Renouveau Municipal et l’action Civique ne répondent pas à leurs préoccupations. Qu’elles sont-elles? À quelques mois des élections municipales il serait grand temps qu’ils fassent part à la population de ces nombreuses préoccupations qui ne sont pas déjà défendus par les autres partis oeuvrant au municipal.

Le Renouveau Municipal de Québec qui a une solide expertise y va avec une bonne course à la chefferie avec cinq candidats et ce sera un bon brassage d’idée ce qui est sain pour la vie démocratique. Ce sont de très bons candidats et je crois que Monsieur Régis Labeaume détient l’expérience d’affaire nécessaire pour relever les nombreux défis de la nouvelle grande ville de Québec et de la lancer en affaire.

Il serait un renouveau intéressant et, son expérience en politique viendra avec le temps et avec ses conseillers.