Québec, 29 octobre 2007

Du rouge pâle

Je lisais l’article parut dans le journal de Québec du 28 octobre concernant le gain au goût amer du Rouge et Or de l’université Laval contre les Stingers de l’Université Concordia. J’étais présent à cette partie disputée au médiocre stade de Concordia, dans une température exécrable, et le goût des partisans présents, une centaine environ, a également été amer mais pas pour la même raison que l’article le mentionne.

En effet le Rouge et Or de l’Université Laval a vraiment joué assis dans cette partie car selon le coordonnateur offensif que j’ai rencontré dans le stationnement monsieur Justin Éthier il fallait garder des réserves pour les séries demi-finales et finales. Oui mais je suis convaincu que sept points de plus n’aurait pas détruit les joueurs et auraient satisfait les supporteurs venus de Québec.

De plus les opposants se revalorisent face à cette victoire. De grâce lâchez la retenue pour vos joueurs et vos partisans.