Québec, 15 mai 2007

Du rifini planifié

Un article parut dans le journal de Québec du 15 mai nous apprends que la mairesse de Québec Madame André P.Boucher est indignée. En effet il semble que la réunion spéciale tenue lundi le 14 mai est tourné au Rififi. Par contre, ce n’est pas vrai qu’en 2007, on gèrera la ville de Québec avec des coups de règles sur les doigts. Il faudra que l’ex-maîtresse d’école maintenant Mairesse de Québec Madame André P.Boucher apprenne, après 18 mois de chicane, à vivre avec tous les élus.

Ses crises de colères ne font pas avancés les dossiers mais plutôt l’inverse. Pourquoi avoir changé la réunion qui devait se tenir vendredi le 18 mai? Je ne crois pas que près de 2 ans après son élection comme mairesse de Québec elle ne connaît pas encore les finances de la ville. Elle se recroqueville sur c’est la faute de l’autre. Elle rappelle que la masse salariale des employés a augmenté de 46% depuis les fusions. C’est normal il y a plus d’employés et les villes fusionnés réussissaient à payer leurs employés à même leur budget c’est quoi le problème?