21 juillet 2016

Du pareil au même

Les citoyens du Québec ont voté pour un médecin comme premier ministre et un autre comme ministre de la santé, les urgences débordent toujours et les listes d’attentes s’allongent. Toutefois bombardier et le plan nord vont bien grâce aux milliards de $ gaspillés dans ces aventures.
Santé
Les lois 10 (adoptée sous bâillon) et 20 visaient à réduire la bureaucratie, mettre aux pas les vilains médecins que l’ex-président de la fédération des médecins spécialistes du Québec avait copieusement gâtés, réduire les coûts et améliorer le système de la santé. Le traitement Barrette-Couillardse résume plutôt en des coûts qui montent en flèche et l’accessibilité qui descend.

N’ayant rien compris encore nos deux médecins à la tête du Québec veulent s’attaquer à la troisième et ultime étape de leur réforme soit le financement à l’activité. Qu’arrivera-t-il avec cette course à la performance et au prix le plus bas pour un acte donné? Est-ce que la résultante sera une sélection des soins les plus payants et une élimination des services les plus coûteux?

Au cours des 15 dernières années les coûts du système ont augmenté de 80% pour atteindre plus de 30 milliards de dollars, les urgences débordent toujours et notre système de santé ne va pas bien.