Québec, le 9 avril 2009

Du chantage

Le maire de Québec Régis Labeaume veut un chèque en blanc à même nos taxes afin de négocier avec le cirque du soleil et garder le moulin à image durant cinq ans pour une modique somme de près de 40 millions de dollars. À cet effet il fait du chantage de bas niveau en confrontant la venue de l’un par rapport à l’autre et il nous prend pour n’importe qui. Dans une entrevue accordée ce matin dans un poste de radio il a mentionné que ça ne coûterait rien aux contribuables car il le financera par des coupures de paperasses administratives (sommes paperasses).

Il outrepasse son droit de gérance en annonçant publiquement ces évènements avant même que le conseil de ville en ait discuté et disposé. Le budget avait déjà été adopté au conseil et aucun de ces deux évènements n’était prévu. De plus l’enveloppe des évènements spéciaux ne couvre pas la totalité des coûts. Ce n’était pas la façon de gérer de l’ex maire Monsieur Jean-Paul l’Allier qui avait eu de nombreuses critiques et comment de quolibets au fil des ans pour le Jardin Saint-Roch tout comme l’escalier qui devait être payé en totalité par la France.

Que dire maintenant du tunnel sous l’autoroute Dufferin dans lequel l’homme de théâtre Robert Lepage souhaite voir aménager deux salles de spectacle de 650 et 350 sièges. Selon l’un des promoteurs, le tunnel devra être agrandi et la hauteur portée de six mètres à au moins 12 mètres. Ces derniers parlent n’ont pas d’un escalier mais d’un ascenseur pour accéder à la haute ville.

Est-ce une façon de gérer nos taxes ?