La performance sans faute du premier ministre du Québec François Legault dans la crise du Coronavirus fait mal paraître le premier ministre du Canada Justin Trudeau. Précis comme une horloge monsieur Legault fait le point sur la crise depuis près de 20 jours en nous donnant l’heure juste sur l’état de la situation, nous fait ses recommandations et fait part des décisions prises par le comité de crise.

En confinement depuis le début de la crise Justin Trudeau démontre clairement un problème de leadership, semble à la remorque du gouvernement québécois et annonce ses initiatives, le plus souvent, une journée ou deux après le Québec. Seul devant son lutrin ses annonces ne sont pas assez strictes, insuffisantes et manques de claretés.

Monsieur Trudeau avait annoncé que le gouvernement fédéral remboursera 10% des salaires des employés pour que les PME conservent une partie de leur personnel. Le lendemain il annonce que le Gouvernement versera $2000 par mois aux travailleurs qui ont perdus leur emploi. Deux jours à près il se ravise et anonce un remboursement de 75% au lieu du 10 tel qu’annoncé quelques jours avant.