Des votes de protestation

Plusieurs sondages qui nous ont été présentés au cours des derniers mois placent le parti de la coalition avenir Québec (CAQ) en tête dans les intentions de vote des Québécois. Les deux autres principaux partis politiques PLQ ET PQ sont loin derrière tandis que QS ferme la marche.

Je suis persuadé que les citoyens sondés ne votent pas pour François Legault comme premier ministre mais exhibent leur mécontentement contre les vieux partis. Ne connaissant peu ou pas le programme de la CAQ les répondants sont tannés de se faire mentir et veulent essayer autre chose.

Le défi de François Legault sera de traverser les 7 mois qui reste avant les élections et surtout de passer au travers d’une campagne électorale qui sera longue et ardue. Il devra expliquer son programme en éducation, en santé et répondre aux questions des journalistes sans glisser sur des pelures de bananes qui lui seront lancées.

Il devra expliquer à la population les promesses déjà faites comme l’abolition des commissions scolaires, baisses d’impôts, de taxes, plus de services à la population, hausse du salaire minimum et la privatisation partielle d’Hydro-Québec.