Québec, le 11 février 2009

Des propos incongrus

À peine arrivé de son luxueux voyage à Paris au frais des contribuables de la ville de Québec, notre précieux maire Régis Labeaume déclare qu’il s’attend à en voir des vertes et des pas mûres lors de la prochaine campagne électorale à la ville de Québec.

Ses opposants à la mairie de Québec ne sont pas encore officiellement nommés qu’il déclare la guerre publiquement, comme c’est son habitude, par des propos incongrus. Qu’il laisse donc le temps faire son œuvre et qu’il s’occupe de gérer la ville efficacement. D’ailleurs la campagne électorale sera déjà assez longue sans la partir 9 mois à l’avance.

Nous en avons marre de ses déclarations à l’emporte pièce et la population veut des actions concrètes dans cette période de crise.