Québec, le 12 février 2009

Des politiciens comme les autres

Qui croyait le premier ministre du Québec Jean Charest et sa ministre des finances Madame Jérôme Forget lors de la campagne électorale de décembre dernier lorsqu’ils ne nous annonçaient aucun déficit pour les prochaines années? Du même coup ces mêmes personnes ne voulaient pas divulguer les nombreuses pertes encourus par la caisse de dépôt et placement, le bas de laine des Québécois.

En effet pendant que tous les pays du monde réagissaient lourdement à la crise économique dont les États-Unis en annonçant injections par centaines de milliards de dollars dans l’économie notre petit village Gaulois résistait du bout des doigts à ce tsunami économique.

Ce n’est pas ces manipulations de bas étages qui vont aider à redorer le blason des politiciens et de réussir à faire voter les 50% des citoyens qui n’ont pas exercer leur droit de vote lors de la dernière élection. Partir du déficit zéro à un trou budgétaire de 2 à 4 milliards et ce sans annonce d’investissement pour relancer l’économie, sans savoir la vraie perte de la CDP il y a de quoi faire peur aux Québécois. Je penses que Madame Forget doit laisser sa place et former un comité indépendant pour gérer cette crise.