Québec 29 janvier 2011

Des bandits à cravate

Le peuple se serre la ceinture, certains propriétaires perdent leur maison faute de liquidités, les gouvernements augmentent le déficit à coup de milliards de dollars et endettent les générations futures. Les gens se font flouer par des bandits à cravate incluant les politiciens et tous s’en sortent avec moins que rien.
bandits-2
L’affaire Norbourg dans laquelle Vincent Lacroix a dérobé 115 millions de dollars à 9200 investisseurs entre 2002 et 2005. Earl Jones qui entre 1981 et 2008 avait fait 150 victimes qui ont perdu 75 millions de dollars. La fraude de Cinar pour plusieurs millions de dollars. La conseillère financière Carolle Mainville qui a fraudé pour 1,5 million $ en utilisant un stratagème pyramidal.

Que dire maintenant des Charles Guité, Paul Coffin, Claude Boulay, Jean Breault, Jean et Éric Lafleur, Jacques Corriveau et autres personnages politiques éclaboussé par le scandale des commandites pour des millions de dollars de l’argent du peuple. Sans oublier la corruption dans le monde de la construction.
bandits-1
Oui il faut réviser le code criminel pour que tous ces bandits à cravate y trouvent leur compte et paient pour leurs fautes. Le code criminel oublie souvent l’effet sur les victimes, dépressions, remises en question voir même les suicides.