Québec, le 9 novembre 2011
monayer 3
Dépenses hors contrôles

Lors du conseil de ville du 7 novembre le maire de Québec Régis Labeaume a présenté le rapport sur la situation financière de la Ville et de ce fait mentionné que la dette augmentera de plus de 200 millions de dollars en 2012. Suite à ce constat il a immédiatement annoncé une hausse de taxes qui avoisinera l’inflation prévisible pour 2012.

Pour ma part je ne suis pas surpris de cette hausse vertigineuse de la dette compte tenu des dépenses somptueuses, sans limites et non contrôlées engendrées par l’administration Labeaume. Il est certes facile, avec l’argent des autres, de donner 200 milles $ ici. 1 millions $ là et annoncer pour des centaines de millions $ en projet non planifiés mais à l’autre bout c’est le même contribuable qui paie.

Le maire Labeaume et son principal conseiller Richard Côté échevin de Vanier parlent d’une augmentation substantielle et de la fin d’un répit que les contribuables ont bénéficiés. Par contre Richard Côté oublie qu’il a infligé une augmentation de taxes sans précédent à Vanier, son district, soit une hausse avoisinant les 5% jumelée à l’augmentation du rôle d’évaluation.