11 Juillet 2017

Démocratie oblige

Il semble que l’administration Labeaume soit déçu du résultat du référendum concernant le changement de zonage nécessaire au projet immobilier de 20 logements pour la conversion en logements de la Maison Béthanie, dans le Vieux-Québec.

La conseillère Julie Lemieux vice-présidente du comité exécutif, responsable des dossiers d’aménagement du territoire a mentionné à la presse qu’elle est désolé qu’une dizaine de citoyens aient bloqué ce grand et beau projet mais que la loi 122 du gouvernement libéral de Philippe Couillard corrigera le problème car elle permet l’abolition des référendums dans les municipalités.

Madame Lemieux si les citoyens avaient été consulté en amont au lieu d’après la situation aurait été différente. De plus ce projet de loi 122 oblige la ville à déposer une politique de consultation publique qui répond aux exigences du gouvernement ce qui n’est pas encore fait.

L’ouverture de registre à l’arrondissement La Cité-Limoilou avait permis à 140 personnes de demander un référendum excèdant du double le nombre exigé par la loi. Contrairement à ce que madame Lemieux mentionne c’est 33% des citoyens visés par ce changement de zonage qui se sont déplacés pour allé voter en ce beau dimanche ensoleillé. Les opposants au projet ont eu gain de cause avec plus de 90% en faveur du NON.