9 novembre 2016

Démocratie oblige

Beaucoup d’américains se lèvent ce matin avec un sérieux mal de tête par le choc culturel qu’ils viennent de subir en votant et élisant Donald Trump comme président des États-Unis. En plus de devenir le boss du pays le plus important au monde il contrôlera le sénat et la chambre des représentants donc aucun bâton dans les roues pour mener à bien ses promesses électorales.
trump
Est-ce qu’on a été dupé par les différents sondages ou informations véhiculées qui nous prédisaient qu’il était impossible d’élire un raciste et un bouffon à la tête de l’un des pays les plus puissants au monde. Et bien la voix de Dieu, la voix du peuple a parlé et contre toute attente monsieur Donald Trump deviendra le 46ième président des États-Unis d’Amérique.

À mon avis au niveau environnemental c’est un retour en arrière car le futur président des États-Unis ne croit pas aux changements climatiques et ouvrira officiellement les valves du projet d’oléoduc Keystone. Qu’arrivera-t-il avec le conflit sur l’exportation du bois d’œuvre Canadien lui qui a fait sa campagne sur le protectionnisme américain?

Qu’arrivera t’il avec les frontières?