Québec, le 14 septembre 2013

Démagogie

Bavardages futiles et cancans inutiles jaillissent de toutes parts pour attaquer le projet de loi sur une charte des valeurs Québécoises proposée par le parti Québécois (PQ). En effet d’est en ouest du Canada les Anglos, qui étaient venus nous dire lors des référendums on vous aime Québécois, sortent de leur tanière pour dénoncer ce projet soumis au peuple Québécois pour discussion.
Crucifix
Toutefois ce n’est pas la première fois que le Québec se fait rabrouer sur ses valeurs intrinsèques. Souvenons-nous des accusations de racisme, de xénophobie et d’intolérance qui ont fusés de toutes parts lors des débats sur l’adoption par le premier gouvernement indépendantiste, celui de René Lévesque en 1977 de la loi 101, ou la Charte de la langue française.

De toute façon attaquée de toutes parts au fil des ans tant au plan politique que juridique, la loi 101 fut amputée graduellement de plusieurs de ses dispositions les plus contraignantes. Par contre même si elle a vu le jour dans le tumulte elle est aujourd’hui synonyme d’équilibre et de paix sociale,

N’en déplaise à Philippe Couillard et au PLQ il doit y avoir et il aura une charte des valeurs Québécoises.