18 mars 2015

Déclaration pro-arme

Lors d’une déclaration récente au congrès annuel de l’Association des municipalités rurales de la Saskatchewan le premier ministre du Canada Stephen Harper a mentionné qu’il approuvait le recours aux armes à feu pour les citoyens qui souhaite se défendre contre une menace en l’absence de policiers.
armes à feu
Cette sortie du premier ministre s’inscrit dans la lignée des prises de position conservatrices en faveur de la possession d’armes à feu. Son ministre de la Sécurité publique Steven Blaney déposait en octobre dernier le projet de loi C-42 visant à simplifier la vie des détenteurs d’armes à feu en proposant de fusionner les deux permis nécessaires à la détention d’une arme à feu en un seul et même permis.

Le ministre Peter MacKay avait également manifesté son appui au milieu des armes à feu en posant avec un chandail de l’Association canadienne pour les armes à feu, un lobby pro-armes.

Souvenons-nous que le gouvernement conservateur a fait adopter le 15 février 2012 la loi C19 abolissant le registre canadien des armes à feu et d’y détruire l’ensemble des données.

L’Association des policiers provinciaux du Québec juge cette déclaration inappropriée tandis que l’Association du barreau canadien s’est dite très inquiète par le message véhiculé par les propos du premier ministre.