25 mars 2013

Décision réfléchit

La première ministre du Québec Pauline Marois a annoncer l’abandon du projet d’agrandissement de l’hôtel-Dieu de Québec située dans le vieux Québec au profit d’une nouvelle construction localisée près du centre hospitalier de l’Enfant-Jésus. Je crois que c’est une décision réfléchit car ce sera beaucoup plus simple et moins coûteux de construire un nouvel établissement plutôt que de rénover et d’agrandir dans un endroit circonscris où il est extrêmement difficile de circuler.
Hôtel-Dieu
En effet le projet de rénovation de l’Hotel Dieu de Québec, qui traîne depuis 2005, présente des difficultés majeures à la fois sur le plan technique et budgétaire de même qu’à l’égard des contraintes liées au patrimoine et à l’accessibilité.

Le fait de regrouper tous les services liés à l’oncologie à l’hôpital de l’Enfant-Jésus éviterait les dédoublements, tout en libérant les patients de l’obligation de se déplacer d’un établissement à l’autre au fil de leurs traitements et rendez-vous. De plus les responsables du centre hospitalier de l’enfant Jésus entretiennent un projet de centre des sciences neurologiques qui nécessiterait des services de radiothérapie, d’où l’importance de regrouper tout le monde au même endroit.