Québec, le 2 avril 2010

De retour enfin

Quatre mois après avoir avoué son infidélité le tigre revient enfin sur les terrains de golf hanté les autres golfeurs. Pour moi, c’est une très bonne nouvelle car j’aime le golf et un tournoi sans Tiger ça n’a pas le même intérêt. Quoi de mieux qu’un tournoi plus rigide, très bien contrôlé, mieux organisé avec une foule respectueuse, poli et expérimenté que le Masters pour réaliser ce retour.

Il va de soi que c’est un tournoi très bien couvert médiatiquement mais le meilleur golfeur au monde a la capacité de résister à cette énorme pression. Ce joueur exceptionnel a montré à la face de tout le monde qu’il est avant tout un être humain vulnérable et qu’il est grand temps qu’on le laisse jouer pour le bien du sport.

Je suis content de pouvoir le suivre de nouveau et de le voir accomplir des merveilleux coups comme lui seule peut en réaliser.