1ier juin 2013

De la démagogie

Je trouve que les deux parties d’opposition PLQ et CAQ font de la démagogie, offre une spectacle lamentable et enfantin sur le dos de la commission spéciale d’examen des événements du printemps 2012 créé par le gouvernement du PQ. De ce fait le porte parole en matière de sécurité pour le PLQ Robert Poétie, ex-policier, se joint à la fraternité des policiers et des policières de Montréal et deux autres syndicats de policiers en refusant de coopérer.
printemps érable
Je crois que le PLQ n’a pas de leçon à donner sur la création d’une commission d’enquête. En effet souvenons-nous que cela avait pris plus de deux ans au gouvernement libéral pour créer la commission Charbonneau. Quand à la CAQ et son porte parole en matière de justice et de sécurité Jacques Duchesneau , également ex-policier cache mal les intérêts policiers qu’il défend.

Cette crise, qui a frappé de plein fouet le Québec en 2012 et qui a eu des répercussions mondiale, se devait d’être enquêtée et questionnée.

La difficulté sera évidemment d’obtenir la version des policiers. Toutefois il ne manquera pas de témoignage crédible de citoyens et de manifestants.