Québec, le 8 février 2005

De l’opportunisme!

En réponse à l’article d’Antoine Gamache parut dans le journal de Québec du 8 février concernant Marc Bellemare le , je donnerais plutôt le titre de l’opportuniste politique. Je ne reprendrai pas les propos de Jean-Jacques Samson dans son commentaire car je suis entièrement d’accord de la façon dont il a abordé le problème.

Je ne mousserai pas non plus la publicité que tous les médias lui donne à ce moment-ci car il ne s’est même pas encore branché sur son avenir politique. Je parlerai plutôt de la publicité médiatique qui n’est pas accordée aux très bons candidats qui se lancent à la course à la chefferie du Renouveau municipal.

Quand Monsieur Samson mentionne que, selon Montréal, il est le seul aspirant digne d’intérêt pour les lignes majeures permettez moi de m’inscrire en faux sur cette affirmation. Attendons le débat démocratique que se livrera les quatre aspirants au RMQ et nous verrons que Monsieur Labeaume se démarquera et sera capable de faire face à la musique au moment opportun.