De grâce sauvez des emplois

Que les politiciens arrêtent de faire de la politicaillerie et de la partisannerie dans le dossier de SNC Lavallin. Qu’il y ait eu de l’ingérence politique ou non je suis d’avis qu’il faut sauver les 3500 emplois au Québec qui seraient menacées par la fermeture de la compagnie entièrement Québécoise

Les employés de bureau, techniciens, ingénieurs, architectes et autres qui travaillent honnêtement pour gagner leur vie n’ont pas à payer pour les bêtises et actes criminels posés par des bandits à cravates.

Témoignant devant un comité l’ancienne procureure générale Jody Wilson-Raybould a provoqué un tsunami politique en affirmant avoir subi des pressions pour qu’elle revienne sur sa décision de ne pas négocier un accord de réparation avec SNC-Lavalin. La seule question qui n’a pas été posée à l’ancienne procureure générale était pourquoi elle refusait de ne pas négocier un accord de réparation avec SNC-Lavalin pour sauver des emplois?

Tous les jours les honnêtes employés subissent les contrecoups de cette tempête politique qui n’aurait jamais été rendue publique si la ministre procureure de la couronne avait fait son travail correctement pour sauver des emplois Ça va de soi que les coupables doivent subir un procès à la hauteur de leurs délits mais ce n’est pas de la faute du citoyen ordinaire si la justice n’est pas capable de procéder dans un juste temps.

Mesdames et messieurs les politiciens soignez votre système de justice mais ne faites pas mourir des entreprises.