Québec, le 13 mars 2007

De grâce pas de micro

Le député fédéral de Portneuf à Ottawa répète régulièrement qu’il a hâte de reprendre le micro et il supplie même les radiodiffuseurs de lui faire une place.

Il mentionne et ajoute également qu’il a changé et que ses propos seront plus modérés. Ses commentaires homophobes et misogynes concernant son analyse sur le débat des chefs démontre bien jusqu’à quel point il n’a pas changé.

De grâce pas de micro pour cet hurluberlu.