10 mai 2013

De grâce parlez-vous

Au début de mars, une lettre signée par plusieurs médecins dénonçaient publiquement le projet d’agrandissement de L’Hôtel-Dieu de Québec (HDQ) au coût de plus d’un milliard de dollars. En effet un groupe de 115 médecins de Québec dont 29 chefs de département des cinq hôpitaux qui constituent le Centre hospitalier universitaire de Québec s’étaient prononcés en faveur de la construction d’un nouvel hôpital universitaire et contre l’agrandissement de l’HDQ.
Hôtel Dieu
Un projet contesté parce que son coût estimé a explosé au fil des années (de 250 millions en 2008 à près d’un million de $ en 2012) et parce qu’il se situe en plein dans le site du patrimoine mondial du Vieux-Québec. De ce fait la première ministre Pauline Marois a confirmé qu’une étude de faisabilité sera réalisée pour la construction d’un établissement plus moderne situé juste à côté de l’hôpital de l’Enfant-Jésus.

Par contre deux mois plus tard un autre groupe de médecins et de pharmaciens de l’Hôtel-Dieu de Québec font une conférence de presse favorisant l’agrandissement de l’HDQ au détriment d’un nouvel établissement qui serait situé près de l’hôpital de l’Enfant-Jésus.

De grâce parlez-vous et comment se fait-il que depuis 2004 qu’il n’y ait pas eu de concensus sur le sujet?