Québec, le 27 août 2011
accident-velo
Cyclistes en danger

Il y a encore des gens, en 2011 qui pensent que ceux qui choisissent le vélo ou l’autobus pour leurs déplacements le font parce qu’ils sont trop pauvres pour s’acheter une voiture ou pour écœurer les automobilistes. Eh oui, cette mentalité de jeunes dinosaures existe belle et bien en 2011 et est largement diffusée par certains animateurs radiophoniques qui sont repartis en guerre ouverte contre les cyclistes.

En effet depuis le retour des animateurs réguliers des radios parlées de Québec la hargne et le mépris envers les cyclistes ont prises une ampleur sans précédent voir même dangereuse. Comment un poste de radio, qui se doit de donner une information juste et équitable, peut passer des heures à s’acharner sur les cyclistes et faire grimper la colère des automobilistes contre ces derniers?

Que ce soit pour se rendre au travail, pour le loisir ou pour effectuer certaines commissions les cyclistes doivent commettre l’héroïque tâche de naviguer entre les voitures, les panneaux de signalisation, les voitures stationnées et tout le reste et affronter l’oppressive présence des conducteurs qui se sont fait irriter par ces animateurs.

Le nombre d’adeptes du cyclisme ne cesse de croître n’en déplaise à ces fauteurs de troubles. Les différentes villes de la région de Québec doivent continuer à développer un réseau cyclable efficace et d’envergure correspondant aux années 2000 et à la protection de l’environnement.