25 août2014

Cri du cœur

À cinq ans du centième anniversaire du pont de Québec un groupe de citoyens, inquiet de l’état du pont ont lancé un cri du cœur et demande aux différents paliers de gouvernements de prendre en charge la gestion de la structure.
pont-de-québec-rouillé1
De rapports en rapports sur l’état de sa structure depuis les années 90, les ingénieurs notent que la progression de la rouille s’accélère. Le rapport dévastateur de la firme de génie-conseil Delcan réalisé en 2008 notait la progression de la rouille et la dégradation à un rythme accéléré de la structure.

Depuis 1990, rien n’a été fait pour améliorer la condition de ce lieu historique national, aussi classé monument historique international du génie civil. Par contre, pendant que le pont de Québec rouille, Transports Canada et le Canadien National gaspillent des sommes considérables en frais d’avocat.

En plus de s’assurer de la sécurité du pont, tous s’entendent pour dire qu’il importe de lui redonner ses lettres de noblesse, ne serait-ce qu’en le peinturant et en l’éclairant adéquatement.

Pourquoi ne pas prendre l’exemple sur la tour Effel de Paris. Tous les 7 ans depuis 1889 ce monument le plus visité au monde est repeint.