25 novembre 2014

Contrat social brisé

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard vient de briser le contrat social bien établi en brisant le principe d’équité en garderie pour tous les enfants du Québec. Lancé par le parti Québéquois il y a 17 ans le fabuleux programme des garderies à 5 $ aurait incité plus de 60 000 mères de famille à gagner le marché du travail.
garderies
La population doit comprendre qu’en élisant un gouvernement libéral majoritaire et en ayant comme ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor Martin Coiteux il fallait s’attendre à ce carnage.

Lorsque Martin Coiteux était professeur aux HEC il était contre les garderies subventionnées. Il rétorquait que si ce programme des garderies n’avait pas existé cet argent aurait été mis ailleurs et l’économie québécoise aurait quand même créé des emplois.

Il oubliait de dire que le programme de garderies subventionnées a permis de réduire le taux de pauvreté de plusieurs familles, souvent monoparentales. Ce sont donc aussi nos enfants vulnérables qui en bénéficient.

Monsieur Couillard les services de garde éducatifs voient au bien-être de tous les enfants qui leur sont confiés et leur offre un milieu de vie propre à stimuler leur développement de leur naissance à leur entrée à l’école.