Québec, le 8 mars 2011
Jean Tremblay prie
Conseils de ville loufoques

D’une part le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a décidé de porter en appel la décision du Tribunal des droits de la personne qui lui ordonnait de cesser la récitation de la prière lors des séances du conseil municipal. Malgré qu’il soit passible d’outrage au tribunal le maire de la ville a quand même récité la prière à l’ouverture du conseil de ville. Il a mentionné que ce n’est pas un tribunal qui va décider s’il irait au ciel ou en enfer. Dans la salle les citoyens présents ont soient hué le maire ou récité la prière.
Yvon Bussières 1
D’autre part le maire de la ville de Québec et ses conseillers se sont rient des conseillers d’opposition demandant de revenir à l’investissement original promis de 50 millions de $ au lieu du 185 millions lancés à la dernière minute sans planification. De plus agacé par les questions sur la tenue d’un vote sur son projet, le maire a accusé les journalistes de vivre sur une autre planète, estimant que la population était déjà ailleurs et convoitait plutôt la venue d’une équipe de hockey de la ligue nationale.

Je vis donc sur une autre planète car je suis pour un vote sur l’ensemble du dossier.