Québec, le 2 février 2010

Conseil de ville loufoque

Le maire de Québec a encore dû s’excuser hier soir au conseil de ville de Québec pour avoir tenu des propos acerbes envers les deux seuls membres de l’opposition qui, de bon droit, lui demande des comptes sur ses dépenses extravagantes. En effet, applaudie par son fan club, le digne maire a traité de démagogue la conseillère indépendante du Vieux-Québec-Montcalm madame Ann Guérette qui ose lui poser des question.

Comme l’a si bien dit et répétée la conseillère Anne Guérette si elle a des questions à poser sur ce contrat inutile et improvisée la population en a également. Par contre dans sa réponse le roi du fan club a ajoutée dans un langage anodin qui lui est propre qu’il ne voulait pas donner ce contrat à une agence de pee-wee. Que les Cossette communication, Richard Guay marketing, Brouillard Jean communication et les 50 autres firmes de Québec ailles se rhabiller ils sont des agences pee wee selon le maire.

Il faut absolument que les médias nous aident à contrer cette majorité absolue que la population a donnée à ce dictateur en posant les vraies questions comme le font les deux seuls membres de l’opposition.