Québec le 2 février 2001

Compétence et
Crédibilité

Je tenais à répondre à la lettre de Pierre Fortin (avocat) parut dans le carrefour des lecteurs du SOLEIL du 31 janvier sous-titré: Landry trop loin du peuple et je ne partage pas son opinion. Je trouve les propos discriminatoires et injustes lorsqu’il mentionne que Monsieur Landry n’est pas aimé et n’est pas aimable!. Pourquoi Monsieur Fortin comme avocat s’attaque t’il à des personnes plutôt qu’à une option qu’il ne partage pas? De la même façon il s’attaque à Jacques Parizeau qui était une personne très aimé de par le monde et très écouté économiquement.

Pourtant Monsieur Fortin reconnaît la valeur de monsieur Landry lorsqu’il parle de sa compétence et de sa crédibilité économique autant à l’interne qu ‘à l’international.. J’admet toutefois que ces propos sont directs et parfois peuvent dépasser sa pensée mais il ne faut pas pour autant le décrier.

Dans son titre Monsieur Fortin mentionne que Bernard Landry est trop loin du peuple et dans ses propos il nous ramène à Christophe Colomb.

Je ne sais donc pas qui est trop loin du peuple de Monsieur Landry ou de Monsieur Fortin?