7 juin 2016

Comme un bulldozer

Le Dr Gaétan Barrette, auparavant président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), voulait révolutionner le réseau de santé au Québec en devenant ministre de ce ministère mais il a plutôt foutu le bordel. D’après le Commissaire à la santé Robert Salois le Québec affiche la pire performance au Canada pour ce qui est de l’attente aux urgences. Il s’agissait du dernier rapport d’un commissaire à la santé du Québec puisque le ministre a aboli le poste.
Santé
La réforme Barrette centralise davantage car, en abolissant l’ensemble des agences de santé et en fusionnant les centres de santé et de services sociaux, c’est le ministre de la santé qui planifie, organise, coordonne, supervise et décide des soins de santé des régions du Québec.

La dernière chose dont le Québec avait besoin c’est d’une autre réforme de structure brisant la synergie établie au cours des quelque 40 dernières années et c’est encore le citoyen qui en paiera le prix. Monsieur Barrette gère un ministère qui touche de près la population et son interaction avec les intervenants est des plus frivole, directive et parfois blessante.